Nos activités occupationnelles

Tous les jours de la semaine, des ateliers d’activités sont proposés à nos résidents.
 
Nous voulons proposer à nos hébergés des activités structurantes qui leur plaisent, dont ils sont fiers et dont ils comprennent vraiment le sens et la finalité. Ainsi des ateliers occupationnels diversifiés sont proposés et chaque usager peut choisir ceux auxquels il souhaite participer.
 
L’intégration sociale de la personne handicapée occupe une place importante dans notre action.
Nous développons des activités occupationnelles et de loisirs tournées vers l’extérieur, vers la société. Nous utilisons les infrastructures et les services existants sans se centrer exclusivement sur les structures spécialement adaptées et réservées aux personnes handicapées, ceci afin d’atténuer le sentiment de confinement de la personne dans un milieu spécialisé. Nous participons aussi à des activités sociales, telles que des foires artisanales, des séjours de vacances, des expositions, etc. Nous organisons également des festivités ouvertes aux personnes extérieures: un Marché de Noël, un Carnaval, une Chasse aux œufs, un repas d’Automne, un souper aux fromages.
Nous souhaitons que nos résidents puissent vraiment « s’approprier » leurs activités, s’y épanouir, s’y responsabiliser, y prendre des initiatives et y émettre des choix.
Chaque activité se déroule sur une demi-journée au minimum :
– soit le matin de 9h à 12h avec une pause d’un quart d’heure à 10h15 ( collation soupe)
– soit l’après-midi de 13h30 à 16h avec une pause d’un quart d’heure à 15h.
Certains ateliers ont lieu plusieurs fois par semaine.
 
Nos activités occupationnelles peuvent être répertoriées à travers plusieurs catégories: les activités culinaires, sportives, artistiques, centrées sur le respect de la nature et le recyclage, le jeu, le bien-être et la valorisation de soi, l’autonomie dans la vie de tous les jours.
De semaine en semaine, chaque bénéficiaire conserve le même horaire d’activité, assurant ainsi une continuité dans son travail et un repère temporel important. Cette régularité permet de mettre en place une méthode d’apprentissage systématique, adaptée à la déficience mentale. Cela contribue aussi à l’équilibre personnel du participant, en favorisant le sentiment d’identité par l’appartenance à un « travail » fixe. Les participants s’investissent dans l’atelier, et y mettent leurs touches personnelles. Ils se sentent d’autant plus responsabilisés qu’ils ont l’occasion de s’impliquer dans le fonctionnement de leurs activités « habituelles ». Cette régularité est vécue comme structurante et sécurisante.
Des évaluations de la participation des bénéficiaires sont réalisées au moins une fois par an et sont suivies d’une réunion d’activité afin d’en discuter et d’ajuster nos moyens d’interventions. Les résidents ont le choix de changer d’atelier occupationnel s’ils le désirent, en argumentant leur choix.
 
Nous veillons à ce que les différentes activités de la semaine soient équilibrées et bien réparties en fonction des besoins de la personne. Nous faisons attention à ce que les activités respectent les indications médicales, paramédicales et psychiatriques (position de travail, port de charge, besoin de défoulement ou de relaxation, obésité, autre).
Une partie de notre population vieillit. cela nous a amené à créer tout au long de la journée un groupe de vie adapté au troisième âge. Laissant une large plage horaire aux soins et au suivi de l’hygiène, le temps consacré aux activités occupationnelles étant réduit afin de s’adapter aux besoins et aux capacités de nos seniors. Nous veillons à actualiser sans cesse notre démarche éducative dans la recherche d’un encadrement spécifique pour nos hébergés vieillissant.